Quand utiliser un trépied ?

Un collègue m’a demandé quand utiliser un trépied. Je pense avant tout qu’il faut préparer sa sortie photo avec trépied car c’est lourd et encombrant. Donc un trépied oui, mais si on pense en avoir vraiment besoin. La nuit un bon trépied est évidement indispensable mais aussi pour prendre des autoportraits ou un time-lapse.

La plupart des modèles de trépieds actuels ont des jambes qui peuvent se verrouiller à angles variables ce qui est utile pour maintenir la stabilité sur des photos au ras du sol. Certains ont aussi une colonne centrale pouvant pivoter pour les angles de prise de vue sans limite !

Vous pouvez encore améliorer vos photos en l’utilisant avec un déclencheur à distance. Ces dispositifs vous permettent de déclencher sans toucher l’appareil, évitant ainsi le flou de bougé. Ils ne coûtent quelques euros, et pour les appareils wifi votre smartphone fera l’affaire.

Voici trois types de sujets photographiques courants qui sont plus facilement pris avec un trépied et un déclencheur à distance.

CBE01.tripod.indd

01 Paysage

Pour les paysages, vous devez utiliser une faible ouverture (comme f/11 ou f/16) pour s’assurer que la plupart de la scène soit aussi nette que possible.
Cela nécessitera généralement une vitesse d’obturation lente.

CBE01.tripod.indd

02 Cascades

Vous aurez besoin d’utiliser une vitesse d’obturation lente si vous voulez lisser le mouvement de l’eau, comme pour la photographie  de paysages marins et les rapides.
L’utilisation de filtres de densité neutre vous permettra de longues expositions en plein jour.

CBE01.tripod.indd

03 Lumière filée

Les filées exigent habituellement des vitesses d’obturation longues pour donner l’effet  souhaité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *